Le millésime 2022

« Millésime 2022  : Promesses tenues ! « 
Début des vendanges : 31 Août 2022

Attendu et espéré après les petits volumes de 2021, acclamé et célébré après les vendanges, le millésime 2022 tient aujourd’hui toutes ses promesses. C’est un très beau millésime, avec des vins séduisants dans leur jeunesse qui pourront aussi vieillir en toute sérénité.

2022 est pourtant le fruit d’une année météorologique intense, entre gel, canicules et sécheresse. Les volumes, sauvés par un débourrement un peu plus tardif qui a protégé les bourgeons du gel, auraient pu être impactés par les 4 épisodes de canicule de l’été et le manque d’eau généralisé. Mais la vigne a su puiser dans ses ressources autant que dans le terroir pour offrir à la Bourgogne des rendements généreux (près d’1,75 million d’hl). Ce lien entre la plante et son environnement a également apporté un bel équilibre aux vins qui, malgré les conditions très chaudes de l’année, expriment beaucoup de subtilité, au nez comme en bouche.

2022 signe le retour de vins riches, marqués par une gamme aromatique d’une grande variété. Aux arômes délicats de citron et de bergamote s’ajoutent de très agréables notes de fruits blancs et de fruits jaunes, auxquels se mêlent de subtiles senteurs florales.

L’anis et les épices douces viennent accompagner un fruité très plaisant.

La bouche, ample, est parfaitement équilibrée et bien structurée, avec une finale rafraîchissante et salivante. 2022, un millésime qui s’apprécie déjà dès sa prime jeunesse tout en ayant un excellent potentiel de garde.

Le millésime 2021

« Le millésime de toutes les peurs »
Début des vendanges – 17 septembre 2021

Jusqu’au dernier de vendanges, l’année viticole 2021 a été éprouvante.
Les gelées de début avril (jusqu’à -6°c) ont anéanti nombre de parcelles, laissant une végétation a un état visuel quasi-hivernal : la majorité de nos parcelles de Petit Chablis, de Chablis et quelques parcelles de 1er crus, malgré nos bougies antigel disposées dans nos crus.

Seules consolations, la floraison et la véraison se sont déroulées dans de bonnes conditions. La qualité des raisins à la vendange a été préservée.

Lors des premières dégustations, on retrouve avec soulagement des caractéristiques identitaires de nos Chablis : le potentiel aromatique des moûts est bien là, avec des notes d’agrumes frais dans les vins de Chablis, et les équilibres sucres-acides retrouvent des typicités appréciées par les amateurs de vins de Chablis.

Un millésime historiquement bas en quantité, mais d’une typicité caractéristique de Chablis.

Le millésime 2020

« Un millésime précoce et classique à la fois »
Début des vendanges – 20 août 2020

L’année 2020 restera dans les mémoires. Ce millésime a été précoce, avec des vendanges dès la fin août. Il se distingue également par son classicisme, offrant un bel équilibre, une fraîcheur et une puissance faisant honneur aux grands vins blancs de garde que sont les vins de Chablis.
Tout commence par un hiver doux et humide qui permet à la vigne de prendre un débourrement dès la deuxième quinzaine de mars.
Quelques gelées de printemps de fin mars à début avril, puis mi-mai, font seulement quelques dégâts en fond de vallée.
Les sorties sont belles, laissant présager une récolte généreuse. Durant l’été, le manque d’eau ralentit parfois la maturité, et limite aussi le volume des baies, donc celui de la récolte.

Le cycle végétatif, toujours en avance, nous oblige à commencer vendange le 28 août, soit une avance de 15 à 20 jours. L’état sanitaire des vignes est excellent. Un feuillage abondant nous a préservé de la grillure de certaines grappes.
Au pressoir, les volumes se montrent moins généreux qu’espérés. Les rendements ne sont que de moyens à bons. La sécheresse est passée par là !
Les fermentations alcooliques se déroulent rapidement, sans encombre. Les degrés alcooliques sont normaux, sans excès, et peu d’acide malique, mais suffisamment d’acide tartrique pour garder dans les vins équilibre et fraîcheur, ce qui fait la magie des vins de Chablis.
La qualité est donc au rendez-vous, avec un millésime précoce certes, mais classique pour Chablis.